Schiffino-Leclercq Nathalie

Schiffino photo edX

Nathalie Schiffino-Leclercq est professeure ordinaire (full professor) à l’Université catholique de Louvain. Docteure en sciences politiques (orientation gouvernement et administration publique), elle a soutenu à l’UCLouvain une thèse sur le traitement des crises politiques en démocratie, à partir d’une comparaison d’études de cas historiques en Belgique. Elle co-dirige le Centre Montesquieu d’étude de l’action publique. Elle est chercheure associée au CReSPo (2019-22) et membre associée au Centre d’Analyse des Politiques Publiques de l’Université Laval (Canada, Québec).

Dans le cadre de projets de recherche FSR, FRESH, FNRS et ARC, elle possède une expérience dans l’encadrement de (post-)doctorant∙es. Elle co-dirige le certificat interuniversitaire (UCLouvain, ULB, ULiège) en évaluation des politiques publiques. Pour l’UCLouvain, elle est responsable académique du certificat interuniversitaire (UCLouvain, ULB, ULiège, UNamur, UMons) en management public. Elle a été vice-doyenne de la faculté ESPO (UCLouvain) (2016-2019), présidente de la commission doctorale du domaine, présidente de jurys en bacheliers et masters. Elle est finaliste, avec l’équipe Louv3x qu’elle coordonne, du « First edX Prize for Exceptional Contributions in Online Teaching and Learning » pour le MOOC Découvrir la science politique. Ce dernier a reçu le prix du meilleur poster au 4e Colloque international en éducation à Montréal en 2017.

Elle est (co-)promotrice de plusieurs projets de recherche FSR, FNRS et ARC. Elle co-dirige un certificat interuniversitaire (UCLouvain, ULB, ULg) en évaluation des politiques publiques, et un master de spécialisation ARES en gestion des risques et catastrophes. Elle a été vice-doyenne de la faculté ESPO (UCLouvain) (2017-2019), présidente de la commission doctorale du domaine et présidente de jurys en bacheliers et masters (UCLouvain). En enseignement, elle est finaliste, avec l’équipe Louv3x qu’elle coordonne, du « First edX Prize for Exceptional Contributions in Online Teaching and Learning » pour le MOOC Découvrir la science politique. Ce dernier a reçu le prix du meilleur poster au 4e Colloque international en éducation à Montréal en 2017.

Coordonnées : 
nathalie.schiffino@uclouvain.be

Thématiques de recherche :

  • Démocratie : représentation, participation, innovations démocratiques, évolution de la démocratie.
  • Analyse des politiques publiques avec une focale sur les risques (nucléaire, téléphonie mobile, progrès scientifiques en biomédecine et sur les OGM, etc.) et les « morality policies » (avortement, euthanasie, mariage pour des personnes de même sexe, homoparentalité, etc.)

CV Nathalie SCHIFFINO-LECLERCQ

Sélection de publications récentes

(2021)

  • JACOB Steve, SCHIFFINO Nathalie (2021) Politiques publiques. Fondements et prospective pour l’analyse de l’action publique, Bruxelles : Larcier-Bruylant, Collection Traités de science politique.
  • JACQUET Vincent, SCHIFFINO Nathalie (2021) Comment les gouvernants justifient leur légitimité, in DAMAY Ludivine, JACQUET Vincent, Les transformations de la légitimité démocratique. Idéaux, revendications et perceptions, Bruxelles : Academia-L’Harmattan, pp. 111-136.
  • JAMIN Jérôme, SCHIFFINO Nathalie (2021) Démocratie et légitimité, in DAMAY Ludivine, JACQUET Vincent, Les transformations de la légitimité démocratique. Idéaux, revendications et perceptions, Academia-L’Harmattan, pp. 353-374.

 (2020)

(2019)

  • NIESSEN Christoph, SCHIFFINO Nathalie, JACQUET Vincent, DESCHAMPS Ludovic (2019), Critical Candidates: Elite Attitudes Towards the Functioning of Representative Democracy, in VANDELEENE Audrey, DE WINTER Lieven, BAUDEWYNS Pierre, Candidates, parties, and voters in the Belgian Partitocracy, Cham: Palgrave McMillan,pp. 341-363.
  • SCHIFFINO Nathalie, JACQUET Vincent, COGELS Maximilien, REUCHAMPS Min (2019), Les gouvernants face aux transformations de la démocratie, Gouvernement et action publique, vol. 08, n°2: 57-80.
  • SACCO Muriel, SCHIFFINO Nathalie, PIRON Damien, PERIN Emmanuelle (2019) Les technologies de production automatisée de données comme instruments d’action publique : de la production des données aux effets sur les fonctionnaires intermédiaires, Politiques et Management public, vol. 36, n°1: 93-107.