Dauchy Alise

Après son master en Relations Internationales à l’ULB, Alizée Dauchy effectue un premier terrain de recherche le long de la frontière gréco-turque en 2011 et y étudie le projet de construction d’une barrière anti-migrants. Ensuite, durant son stage à Paris au sein du Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigré.e.s), et dans le contexte de la guerre en Libye et de la traversée par des milliers d’exilé.e.s de la mer Méditerranée, elle participe à la rédaction d’une plainte pour non-assistance à personne en danger (Left-to-die Boat).

En 2012, elle s’engage pour une mission sur l’île de Lampedusa, en Italie, pour le réseau Migreurop et elle rejoint le collectif Askavusa (Lampedusa), puis le groupe de réflexion Migrations et Luttes sociales (Bruxelles). En sus de ses activités professionnelles au sein d’organisations non-gouvernementales de défense des droits de l’homme (Tunis, Copenhague), et d’associations à Bruxelles (LDH, Ligue de l’Enseignement et de l’Education permanente), elle contribue activement à des rencontres sur l’enjeu que constitue la migration, en particulier autour des questions relevant de la mise en place de dispositifs militaire et sécuritaire en Méditerranée.

S’appuyant sur les analyses et productions collectives de ces dernières années, c’est aujourd’hui le déplacement des frontières européennes au Sud, notamment au Niger, et l’externalisation du contrôle migratoire qu’elle étudie, dorénavant à temps plein, grâce à une bourse du Fonds Spécial de la Recherche (FSR) octroyée par l’Université Saint-Louis – Bruxelles, sous la direction de Denis Duez.

Coordonnées / Contact :
email : alise.dauchy@usaintlouis.be
Tel : + 32 493 93 17 65 / + 39 329 787 99 25

Thématiques de recherche :
Critical Security Studies; Critical Constructivism, Border Studies , African Border Studies, Actor Network Theory, International Relations, European Foreign Policy, European Security and Defense Policy.