McDonald Louisa

Domaines de spécialisation : nationalisme banal, socialisation primaire, socialisation politique, France

Titre de la thèse : Les objets culturels et le nationalisme banal dans la socialisation primaire. Une enquête auprès d’enfants en Nouvelle-Aquitaine, France.

Louisa McDonald est titulaire d’un bachelier en anthropologie sociale et études africaines effectué à SOAS (université de Londres), ainsi que d’un master en sciences sociales de la mention « Territoires, espaces, sociétés » de l’EHESS (Paris) .

Elle a rejoint le CReSPo en tant que doctorante en mai 2021. Sa thèse, intitulée Objets culturels et nationalisme banal dans la socialisation politique primaire s’inscrit dans le programme de recherche collectif ETPAF (enquête sur la transmission précoce des appartenances au sein de la famille) porté par Sophie Duchesne au Centre Émile Durkheim (CED) à Bordeaux et par Florence Delmotte au CReSPo. Travaillant sous la direction des deux, Louisa effectue sa thèse en cotutelle et est, de ce fait, également rattachée au CED.

Son travail de thèse consiste à étudier la construction de subjectivités politiques nationales (ou nationalisantes) dans la socialisation primaire, au prisme des paysages culturels de l’enfance. Ce sujet est ainsi abordé à travers l’analyse des « encodages » politiques et nationaux contenus dans les objets culturels destinés aux enfants, tout en s’intéressant à la réception de ces messages politiques par les enfants.

Sous la direction de Florence DELMOTTE (USL-B) et Sophie DUCHESNE (Université de Bordeaux, Centre Émile Durkheim)

Période : 2020-2023.

Contact : louisa.mcdonald@student.usaintlouis.be